Forêt

Selon l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), les forêts couvrent actuellement environ 4 milliards d’hectares, soit près de 31% des terres du globe.

Les 3 types de forêts les plus représentés sont :

  • Les frêts boréales réparties autour du cercle polaire nord essentiellement composées de conifères;
  • Les forêts tempérées (dont la majorité de la forêt française) composées d’essences feuillues et de conifères ;
  • Les forêts tropicales qui se caractérisent par leur immense richesse biologique : plus de 50 000 espèces d’arbres.

A l’échelle planétaire, la biodiversité des forêts est aujourd’hui menacée par la déforestation. Entre 2000 et 2010, cette dernière est responsable de la perte de 130 millions d’hectares de forêts (environ 3,2% de la superficie totale des forêts en 2000).

L’évolution du couvert forestier est très hétérogène selon les régions du globe. Ainsi, aujourd’hui, la surface forestière française augmente en raison de la déprise agricole alors que celle de l’Indonésie diminue dramatiquement à cause du développement de la culture de palmiers à huile.

Les forêts primaires, composées d’espèces indigènes et sans trace visible d’activité humaine, ne représentent qu’environ 36% de la forêt mondiale. Elles accueillent une biodiversité caractéristique et souvent extrêmement riche.

En France, il n’existe quasiment plus de forêts primaires. La gestion durable des forêts, combinant l’exploitation du bois et le bon fonctionnement de l’écosystème, permet tout de même des résultats satisfaisants en matière de biodiversité.

 

Les dernières forêts primaires d’Europe, abritant une biodiversité très riche et spécifique (grands carnivores, flore et champignons rares…), se trouvent en Europe de l’Est.

Le FDB s’est engagé à soutenir un projet de conservation et de promotion de ce type de forêt en Roumanie. 

 

Conserver et promouvoir les forêts primaires des Carpathes orientales

Qu’est ce qu’une forêt vierge ?
Une forêt est considérée comme « vierge » si elle n’a pas été touchée par l’homme depuis au moins 200 ans. Les forêts vierges d’Europe sont caractérisées par un volume important de bois mort (au moins 20%), de très vieux arbres atteignant parfois des tailles gigantesques et par l’accueil d’une biodiversité exceptionnelle :

  • grands mammifères européens (loup, ours, lynx) 
  • multitude d’espèces d’oiseaux dont certaines emblématiques (cigogne noire, grand tétras), sans oublier les milliers d’insectes spécialisés sur les arbres morts 
  • flore rare dont une partie est endémique 
  • Ces forêts sont riches de 10 000 ans d’histoire biologique continue (depuis la dernière glaciation) !

Pour une surface équivalente, une forêt artificialisée comprend 100 espèces tandis qu’une forêt vierge en compte 10 000 !

 

Les forêts des Maramures
Les forêts vierges sont très rares : elles ne constituent que 3% des forêts européennes. Elles se trouvent essentiellement en Europe de l’Est : en Bulgarie et dans les Carpates Slovaques et Roumaines. Des surfaces intéressantes de forêt vierges se trouvent en Roumanie et notamment dans les Maramures. C’est dans cette région que se développe le projet. Cette région est également caractérisée par une culture ancestrale préservée par une situation géographique isolée.

 

Les menaces
Les menaces sur les forêts vierges des Maramures sont de 3 natures :

  • Elles ont une valeur marchande très faible. Le propriétaire n’a donc pas d’issue commerciale hors d’une coupe rase (coupe de l’intégralité des arbres) ;
  • La fin du collectivisme est synonyme du retour à la propriété privée (près de 32 % des massifs) et ouvre la voie à une exploitation intense ;
  • L’apparition de moyens techniques et de financements nouveaux accentuent les coupes.
  • La forêt des Maramures est par conséquent aujourd’hui menacée par l’exploitation forestière excessive.

Objectif principal du projet
Acquérir un massif d’au moins 200 hectares de forêts primaires et le mettre en valeur par la création d’un éco-centre visant à sensibiliser les visiteurs (scolaires, entreprises, touristes) à cet écosystème incroyable.

 

 Le porteur de projet 

Vita Sylvae Conservation est une association française qui a pour objectif de développer et de soutenir les activités de conservation d’intérêt général en matière de protection de l’environnement visant à préserver les dernières forêts vierges en Europe et de soutien à la vie quotidienne et à la conservation des populations locales.

 

Les actions
La mise en place du projet se déroule de la manière suivante :

  • Inventaire des forêts vierges du Maramures ;
  • Identification des lieux possibles d’acquisition de forêts vierges ;
  • Lancement du processus d’acquisition des massifs ;
  • Création d’un éco-centre puis d’un centre d’éco-anthropologie. L’objectif est de créer un lieu pédagogique d’échange et de rencontre pour les entreprises, le milieu scolaire, les touristes et les scientifiques sur un site exceptionnel. 
  • Elargir le projet à des forêts périphériques.

Ce projet permettra in fine de protéger une surface significative de forêt vierge et de sensibiliser les différents acteurs locaux et internationaux à la richesse et à la nécessité de préserver ces lieux extrêmement riches d’un point de vue de la biodiversité et de la culture ancestrale associée.

 

Ci dessous les actualités liées à la forêt