Baobab africain

Situé dans la zone aride sèche sénégalo-
mauritanienne, la Réserve de Biosphère du Ferlo est un territoire de plus de 2 millions d’ha qui est
constitué de plusieurs écosystèmes : savanes,
galeries forestières, vallées, plans d’eau, pâturages.
Ces espaces permettent la survie d’espèces
menacées ou rares et recèlent d’importantes
ressources végétales et animales, dont de 
nombreuses espèces endémiques relictuelles d’importance nationale, sous régionale et même internationale (autruche à cou rouge, gazelle à front roux ; oryx algazelle, gazelle dama mhorr, gazelle dorcas, tortue sillonnée, …). Un travail de sensibilisation aux problématiques environnementales a été lancé dès 2003, en partenariat avec la Direction des Eaux, Forêts et Chasse, la Direction des Parcs Nationaux et l’Inspection de l’Education et la Formation.

Grâce au mécénat d’OMOYE, ce projet s’inscrit dans la continuité des activités menées pour lutter contre la désertification du Ferlo et la disparition de ses richesses animales et végétales.

 

Baobab africain, Sénégal

 

sans-titre